IMG_3829

WEEK-END RAQUETTES DANS LE JURA A MOUTHE 3 /4/5 FEVRIER 2018

 

SAMEDI 3 FEVRIER : 9 OU 11 km, 200 m de dénivelé

Voilà, nous y sommes. Tout est » fin prêt », la réservation du gîte (et du couvert !!!), la résa des raquettes et le covoiturage avec des véhicules équipés.

Regroupement à 6h à Saulieu pour les uns et à Vic sous Thil pour les autres. 5 voitures au total, car il y a du matos et nous sommes 20 !!!! Nous partons pour une contrée réputée très froide ! Certains ont leurs propres raquettes et cela tient de la place.

La neige est déjà au rendez-vous ce matin, Jean-Emile en a fait l’expérience… ça patine sec quand on n’est pas équipé.

Nicole sera « cueillie » au passage à Chevigny. La route est bien dégagée, nous retrouvons la neige en arrivant près de Mouthe qui est à 940 m d’altitude.

Après le passage au loueur de raquettes et quelques réglages, nous sommes impatients de partir randonner.

C’est tout de suite la féérie du paysage. La neige qui scintille, les sapins parés de blanc…

Nous franchissons le Doubs, la source est à deux pas. Allez les Patrachous, maintenant il faut monter !

La montée n’est pas raide mais régulière, les pauses sont nombreuses pour s’hydrater et admirer le paysage. Les appareils photo font des clics, clics : pour faire des souvenirs !

La faim se fait ressentir, il est temps de sortir nos victuailles. C’est sympa de piqueniquer dans la neige.

Allez nous sommes presque arrivés chez « Liadet » à 1085, une auberge où nous espérons boire un petit café. Malheureusement ce ne sera pas possible.

Le groupe se scinde en deux, un groupe va redescendre et l’autre va faire une boucle supplémentaire de 2 km.

Notre gîte est au pied de la remontée mécanique : le chalet de la source du Doubs.

Accueil chaleureux et agréable. Après installation dans les chambres, place à la douche, au papotage et jeux autour d’un verre.

Le repas est délicieux, allez, tous au lit. Demain petit déj à 8h !

 

DIMANCHE 4 FEVRIER : 11 ou 13 km, 300m de dénivelé

La nuit a été perturbée pour quelques-uns : migraines et problème digestif.

Le grand air et l’air vif, -10°, leur feront du bien. Isabelle reste avec Christophe, ils feront une petite balade l’après-midi.

Nous prenons les voitures pour partir du Pré-Poncet à 1180m d’altitude.

Notre but du jour : aller piqueniquer au point culminant de la Jaique à 1380 m.

La montée est très agréable au milieu de la forêt toujours parée de ses plus beaux atours. Il ne fait pas si froid, de toute façon l’effort nous réchauffe. Il fait beau, un peu de soleil et de ciel bleu. Nous avons de la chance.

Voilà le point de vue. C’est beau, nous profitons. La Suisse est à deux pas.

Il y a bien une auberge, mais pas possible d’y accéder, même pour un café. Ce n’est pas grave, nous nous installons sur la seule table de pique-nique. Une belle pause, dans la joie et la convivialité.

Il est temps de redescendre.  Après conciliabule, une partie du groupe décide de rallonger le parcours. Quatre Patrachous, doivent repartir en fin d’après-midi. Gariss, demain, c’est : collège !!!!

Au revoir et bonne route, nous allons attendre les autres bien au chaud dans la salle « or sac ». Finalement, il y en a qui ont fait 14 km…. Une simple erreur à une bifurcation. Christian était avec eux, donc, pas possible de se perdre !

Retour au chalet et détente. Odile a même droit à un petit massage pour sa tendinite au genou.

Le repas se fait dans la bonne humeur, après café et tisane, direction « nos lits ».

 

LUNDI 5 FEVRIER : 6 km et 200 m de dénivelé

Tous en forme, nous voulons encore profiter de cette dernière matinée.

Le circuit prévu initialement par Jean-Pierre n’est pas balisé, et, comme il neige, nous décidons de randonner sur la GTJ (la grande traversée du Jura).

Là encore nous sommes en forêt et nous en prenons plein les yeux. La brume est présente, il neige, mais c’est super agréable. Une accalmie nous permet de manger tranquillement. La descente est agréable.

Moins agréable a été la chute de Christophe sur une plaque de verglas devant la fromagerie. Plus de peur que de mal.

 Il faut rendre les raquettes. Nous nous séparons après une dernière boisson ensemble.

La neige, nous l’avons ramenée à Saulieu !!!!!

Trois jours de détente, d’efforts, de convivialité et de dépaysement. Un grand merci à Annie et Jean-Pierre les organisateurs de ce séjour.

A bientôt pour d’autres aventures.

                                                                                                                                                                             Odile

20180204_131249

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20180204_105033

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20180205_131725

IMG_3823

20180205_131849

IMG_3825

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_3827(1)

IMG_3828

 

IMG_3832

IMG_3834